Lausanne en campagne contre les vices des jeunes

Jeudi 23 Mai 2019

La Ville de Lausanne se prépare à lancer une nouvelle campagne de prévention contre les addictions des jeunes. Cette dernière cible l’alcool, le tabac et la beuh.


« Le rôle des jeunes, c’est d’expérimenter, chercher de nouvelles sensations. Le rôle des politiques, c’est de responsabiliser la jeunesse et de s’immiscer entre eux et ces produits » avertit Karin Zürcher, responsable secteur information et plaidoyer au centre universitaire de médecine générale et santé publique de Lausanne.
Lausanne s’apprête en effet à lancer une campagne de prévention pour les jeunes. Ses cibles ? L’alcool, le tabac et la beuh (cannabis). Principaux axes de cette campagne : trois clips tournés sur le même principe : un jeune qui s’exprime en direction de sa propre génération. « C’est eux qui savent ce qu’ils veulent, ce qu’ils savent ou ne savent pas sur la consommation de ces substances » commente Delphine Corthésy, cheffe de projet, au Département enfance jeunesse et quartiers de la Ville. « Durant les discussions que nous avions avec ces jeunes, j’ai été frappée par leurs avis très critiques et tranchés ».
Campagne choc et dirigée
Les 3 clips mettent en scène différentes situations, vécues par certains des adolescents. Le fait que ce soit quelqu’un de leur âge qui s’adresse à eux, avec leur langage propre, accentuera certainement l’efficacité de ces vidéos. Mais ce n’est pas le seul support sur lequel la ville s’appuie : des affiches, 2 par thème, seront placardées en 2 temps. Les premières sembleront vouloir faire de la pub pour ces produits auprès des ados : « L’alcool des 13-17 ans », avant de rajouter quelques jours plus tard un « Ben non ! » explicite.
David Payot, Municipal en charge de l’enfance jeunesse et quartiers, explique : « Ces affiches seront placardées dans des points centraux dans le but d’interpeller un maximum de gens ». Pour Stéfane Caduff, responsable secteur prévention à la fondation vaudoise contre l’alcoolisme, « cette campagne est construite sur deux axes : La consommation des jeunes et la responsabilité des adultes. Ce n’est pas suffisant de juste dire que c’est mauvais pour la santé. Il faut chercher le contrepoids entre la consommation et le danger de la consommation. »
 

Prévention active dans les rues et les foyers

Parmi les actions prises dans la nouvelle campagne de prévention de la ville de Lausanne, une équipe de correspondants sillonnera les rues de la ville de nuit avec des tablettes. Ils sensibiliseront les jeunes noctambules à l’aide des fameux 3 clips. Lors d’une soirée spéciale, ils seront même accompagnés d’ambulanciers pour aborder plus particulièrement les risques sanitaires. Des flyers ont également été envoyés dans les foyers de la ville, pour rendre attentifs les parents à cette problématique. Ce flyer les invite aussi cordialement à un théâtre d’improvisation de jeunes artistes sur le thème « alcool, tabac et beuh » aux Docks. Des séances de sensibilisation pour les professionnels travaillant avec la jeunesse ont également été organisées.
 

Karim Dessimoz

L’Ecole de Iournalisme et de Communication de Genève




Vidéos
Actualité
24/01/2018
Etudiants
1 sur 8

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Flux RSS


CONTACT

Ecole de journalisme - Genève


www.ecole-journalisme.ch