gazette-geneve

Vous faites un stage à l'ONU? Voici nos 10 conseils pour survivre!

Mercredi 18 Novembre 2015

L'été s'annonce fructueux : votre demande de stage aux Nations Unies est acceptée ! Vous vous imaginez travailler avec des représentants d'Etats sur des projets humanitaires. Ne vous mettez pas la pression. Votre rôle sera aussi de faire des photocopies. Pendant ce temps, vos amis partiront en vacances. Cela entame votre enthousiasme ? Voici dix conseils pour réussir votre stage à l'ONU.


 1. Avant d'arriver, organisez votre séjour
 Les plus chanceux habitent déjà à Genève ou ont de riches démocrates comme parents. La ville peut sembler excessive pour un étudiant lambda. D'après un article de La Tribune de Genève de mars 2015, la Cité de Calvin est la deuxième ville la plus chère du monde. Mais avoir un endroit où dormir avant d'arriver sur place est indispensable. La convention de stage est claire : aucune rémunération ou aide au logement n'est apportée. Demandez, dans ce cas, de l'aide à vos superviseurs. Ils pourront certainement vous aider à trouver une colocation, voire une auberge de jeunesse.
 
2. Révisez votre anglais
On ne vous demande pas d'être bilingue pour entrer à l'ONU. Seulement, parler et comprendre l'anglais vous serviront tous les jours. Certains collègues viendront de loin. Le français ne leur sera pas inné. Un travail efficace passera par une bonne compréhension les uns des autres. La langue de Shakespeare à Genève, ville internationale, pourra vous aider dans beaucoup d'occasions.
 
3. Faites des connaissances
L'acclimatation dans un pays étranger et une nouvelle entreprise passe par la sociabilité. L'ONU compte chaque année de nombreux stagiaires dans chaque organisation. Ce serait dommage de passer ses pauses de midi seul. Renseignez-vous auprès du bureau des ressources humaines. Ils pourront vous donner un contact du groupe de stagiaires.
 
4. Profitez de la France voisine
Comme précisé dans le premier conseil, Genève fait partie des villes les plus chères. Vous avez cependant la chance de vous trouver à côté d'un pays plus abordable : la France. Embarquez donc dans le bus F pour Ferney-Voltaire ou le D pour Saint Julien-en-Genevois. Vous pourrez faire vos courses, du shopping et ramener des produits régionaux à votre famille.
 
5. Sentez-vous comme chez vous
Votre bureau, vous allez y rester huit heures par jour, cinq jours sur sept, autant s'y sentir bien. Organisez et rangez vos documents. Votre département vous mettra à disposition des classeurs et autres fournitures. Apportez votre touche de décoration. Veillez cependant à rester neutre.
 
6. Des pauses, oui, mais n'oubliez pas de travailler
Peu de stagiaires peuvent se vanter de n'avoir pas une minute à eux en plusieurs mois. Les périodes de surmenage font place à des moments de calme. Après vous être fait de nouveaux amis, grâce au troisième conseil, vous aurez envie de bavarder autour d'un café. Une pause est importante le matin et l'après-midi pour repartir de plus belle. Mais il ne faut pas en abuser. Ne dépassez pas quinze minutes et ne partez pas aux toilettes toutes les cinq minutes. Vous passerez pour quelqu'un de sérieux auprès de vos superviseurs.
 
7. Phobique de la photocopieuse, passez votre chemin
Ce n'est pas une légende urbaine : le stagiaire sollicite souvent la photocopieuse. Ne faire que des photocopies ne serait pas normal mais il sera difficile d'y couper complètement. Loin d'en faire votre meilleure amie, apprivoisez-la et apprenez à la connaître. Repérer aussi les ramettes de papiers, cela vous sauvera un jour ou l'autre.

8. Soyez poli en toutes circonstances
Ce conseil n'est pas spécifique à l'ONU mais il vous y sera bénéfique. Être poli et souriant sont des choses que l'on vous répète depuis toujours. Sachez que votre stage ne s'arrête pas à votre bureau. Suivez ce conseil avec les réceptionnistes, le personnel de cafétéria et les personnes dans l'ascenseur et les couloirs. A force de les voir, le contact se fera beaucoup plus facilement. Cela égayera vos journées et vous pourrez profiter de bons plans, comme les soirées privées.
 
9. Profitez de votre statut
Dès le premier jour, vous devrez faire faire votre badge. Ne parlons pas de la photo prise à la va-vite par une webcam : sujet sensible. Vous allez porter autour du cou un sésame qui vous ouvrira toutes les portes de l'ONU. Vous voulez manger face au lac Léman à l'Organisation Mondiale de la Météorologie ? C'est possible. Vous préférez flâner dans le magnifique parc du Palais des Nations ? Profitez.
 
10. Adoptez le "look ONU"
On ne rentre pas à l'ONU comme dans un moulin, l'apparence est importante. Oubliez votre jean troué et vos baskets le temps d'un été. Vous trouverez sûrement une chemise et des chaussures correctes dans votre penderie. Robe, jupe, pantalon, etc. Rien n'est interdit pour les femmes tant que le classique est de mise. Messieurs, il vous faudra arborer une chemise ou un polo élégant.
 
 
 

Lisa Callens


L’Ecole de Iournalisme et de Communication de Genève



Vidéos
Actualité
24/01/2018
Etudiants
1 sur 8

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Flux RSS


CONTACT

Ecole de journalisme - Genève


www.ecole-journalisme.ch