Suisse romande : vers une revalorisation de la ressource bois

Vendredi 25 Janvier 2019

Initiées par Lignum Genève, les rencontres Wood Rise qui se tiendront du 30 janvier au samedi 2 février au pavillon Sicli, ont pour objectif de rendre à la filière bois toute sa noblesse. Le canton de Genève et le Département du territoire et de l'environnement du canton de Vaud, soutiennent l’initiative avec ferveur.


Quel est le rôle de l’industrie du bois dans la bioéconomie du futur ? Les lois du marché constituent-elles le juste critère pour fixer le prix de l’énergie et permettent-elles d’exploiter l’important potentiel du bois ? Quel scénario de gestion forestière pour quel modèle de développement ?  Autant de questions auxquelles des experts romands et français tenteront de répondre au cours des rencontres Wood Rise prévues du 30 janvier au 2 février sur le thème ‘’la forêt de la futur à l’usage du bois et la protection du climat".
Le département du territoire de la République et canton de Genève, celui du territoire et de l'environnement du canton de Vaud, ont au cours d’un point de presse mardi dernier, manifesté leur soutien à cette initiative dite intercantonale et transfrontalière. 
Utiliser le bois de manière durable
‘’ Dans un monde digitalisé, industrialisé bétonné, revenir à quelque chose de fondamental comme la forêt est extrêmement important’’, a déclaré Jacqueline de Quattro, conseillère d’Etat en charge du département du territoire et de l'environnement du canton de Vaud. Avant de poursuivre : « cette ressource que nous avons vilipendée pendant très longtemps, nous pouvons l'utiliser à nouveau de manière plus respectueuse et plus durable. Il ne s’agit pas de déforester comme par le passé, mais bien d’entretenir la forêt pour la préparer au réchauffement climatique, a-t-elle laissé entendre.
Selon elle, ces rencontres sont importantes à plusieurs égards. Elles permettent de réunir professionnels et experts qui vont guider les pouvoirs publics vers des solutions à proposer devant le parlement et s’il le faut devant le peuple. ‘’Nous avons dans le canton de Vaud un véritable trésor de bois qui n’est pas encore utilisé’’, a-t-elle souligné. D’ailleurs, a-t-elle rappelé, la future Maison de l’environnement du canton de Vaud sera entièrement bâtie en bois. La cheffe du Département du territoire et de l'environnement du canton de Vaud, PLR, n’a pas hésité en outre à attiré l’attention sur une fréquente mise en opposition de la nature avec l’économie ou encore l’écologie au développement durable. 
Une source d’énergie de plus en plus prisée
‘’Le bois est une source d’énergie de plus en plus prisée. Aujourd’hui, on est sur une dimension très importante avec le chauffage d’immeuble grâce au bois’’. Selon Antonio Hodgers, le président du conseil d'Etat genevois, la ressource "bois" permet à Genève d’économiser 1million de litres de mazout chaque année. « Le conseil d’Etat Genevois soutient éminemment ce projet, a-t-il lancé, d’autant qu’une meilleure exploitation de la forêt genevoise permettrait de "libérer les 600 mille tonnes de CO2, emprisonnés dans cette forêt ».
Les rencontres Wood Rise seront l’occasion pour les experts de faire un point sur la technicité et de l’esthétique du bois en faveur d'une politique environnementaliste, économique et sociale. L’idée étant de réintégrer la filière du bois dans les domaines de l’énergie, de la formation, de l’innovation et de la construction.
 

Bineta Faye

L’Ecole de Iournalisme et de Communication de Genève




Vidéos
Actualité
24/01/2018
Etudiants
1 sur 8

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Flux RSS


CONTACT

Ecole de journalisme - Genève


www.ecole-journalisme.ch