Inégalité salariale: projet de loi déposé par la gauche genevoise

Dimanche 6 Mai 2018

Les partis de gauche se sont réunis à Genève pour tenter de concrétiser formellement l’égalité salariale entre femmes et hommes. Lors de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, un projet de loi sera déposé au Grand Conseil.


Inégalité salariale: projet de loi déposé par la gauche genevoise
«  Cela fait 37 ans que les femmes attendent l’égalité salariale, ce n’est pas aujourd’hui qu’elle se concrétisera. C’est une raison de plus pour agir maintenant ». Jocelyne Haller, députée d’Ensemble à gauche, souligne une situation bien réelle. Alors même que depuis 1981, la Constitution fédérale reconnaît l’égalité salariale comme étant un droit fondamental, les écarts de salaire continuent d’exister. Ce à quoi, la gauche répond qu’il faut « passer à la vitesse supérieure » en proposant d’agir au niveau cantonal et fédéral.
Mesures prises
Le parti de Jocelyne Haller déposera une résolution à l’Assemblée Fédérale le 8 mars 2018, demandant une révision de la législation fédérale permettant de sanctionner les entreprises ne respectant pas l’égalité de traitement entre femmes et hommes.  « Il est nécessaire de ne plus simplement instaurer des mesures préventives mais de sanctionner par des mesures concrètes »  avertit Audrey Schmid, candidate EàG au Grand Conseil.
Cette résolution permettra également de réaliser un contrôle véritable sur l’application de l’égalité salariale. Las de constater les limites de l’autocontrôle volontaire des entreprises en matière d’égalité, et dont les résultats concrets se font attendre, l’objectif est de « pouvoir obtenir un contrôle systématique et de resserrer les mailles du filet au sein des entreprises » selon la députée socialiste Caroline Marti.
Et Jocelyne Haller d’ajouter : « La question des inégalités salariales est bien réelle. Les entreprises ne donnent aucun résultat. Venir nous dire qu’elles vérifient l’égalité de salaires entre hommes et femmes est simplement insultant».
« L’Egalité salariale n’est pas une question partisane »
Avec l’instauration de mesures concrètes, la gauche tente de se rassembler autour de la défense des droits des femmes, même si Frédérique Perler, députée Verte au Grand Conseil soutient que «  l’égalité n’est pas une question partisane ». La socialiste Amanda Gavilanes avance même, « nous invitons les partis de droite à nous soutenir dans ces motions pour réaliser l’égalité salariale ».

Gwendoline Walder


L’Ecole de Journalisme de Genève



Vidéos
Actualité
24/01/2018
Etudiants
Actualité
12/01/2018
Vincent Malaguti
1 sur 7

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Flux RSS


CONTACT

Ecole de journalisme - Genève


www.ecole-journalisme.ch