Etienne Jeanneret, un pasteur genevois à la conquête des sommets

Mercredi 29 Janvier 2020

Un pasteur protestant passionné de montagne. Voilà comment définir Etienne Jeanneret. Cet homme de foi a pris congé de ses fonctions durant 5 mois sabbatiques afin de réaliser une série de photos de croix érigées sur les sommets helvétiques. Une démarche en forme de réflexion sur leur signification spirituelle.


Etienne Jeanneret est pasteur protestant depuis 23 ans. Il a exercé à Plan-les-Ouates et est co-directeur du centre œcuménique de catéchèse. Âgé de 49 ans, cet homme marié, père de 3 enfants, a effectué ses études théologiques à Genève. Ce qui le pousse et le motive dans son travail, c’est le fait d’aider les autres à chercher un sens à la vie. « D’où je viens, où je vais. Je ne possède pas les réponses à ces questions, mais nous faisons des réflexions communautaires afin de tenter d’y répondre » explique-t-il. Ce travail lui est rapidement apparu comme une évidence. Il travaille particulièrement avec les enfants, utilisant un langage simplifié et tentant de répondre aux mêmes questions avec eux. Il se sert particulièrement de la Bible, qu’il cite comme étant « l’ouvrage de référence ».

Gravir les sommets
En 2018, Etienne a pris 5 mois sabbatiques, avec comme idée de départ de gravir des sommets et entrainer ses talents de photographe sur les croix érigées à leurs sommets, plutôt que de se contenter de simplement photographier les montagnes. La démarche a pourtant fini par l’amener à une réflexion sur la signification profonde de ces symboles que l’on pense d’ordinaire religieux. Selon lui, bien que chrétiennes, ces dernières ont une dimension spirituelle mais pas nécessairement liée à la religion, en particulier pour des montagnards qui ne sont pas forcément croyants. Évidemment l’homme de religion estime aussi qu’elles symbolisent la victoire de Dieu. « En gravissant la montagne, on souffre comme Jésus avant de parvenir au sommet et d’avoir vaincu la montagne ».
Photographies
Cette expérience atypique fut très bien reçue par sa famille et ses collègues, trouvant la démarche originale. La plupart des gens prennent en photos ces croix car elles se trouvent sur des sommets. Lui a gravi ces sommets pour photographier les croix. Sa famille sait pertinemment que la montagne lui colle à la peau. Il a par la suite présenté à plusieurs reprises ses photos sous formes de diapositives lors de multiples conférences. « Ces photos touchent les gens, surtout les personnes âgées. Elles disent souvent qu’elles reconnaissent ces sommets, ces croix, qu’elles y sont déjà allées. Cela leur fait plaisir de les revoir » raconte-il. Ses photos sont aussi publiées sur son site internet personnel, créé pour l’occasion. « Au départ je n’avais pas pensé faire de sites pour y publier mes photos. Mais on m’a demandé ce que j’allais en faire après, et conseiller de les partager. Alors quand je rentrais d’une excursion, je me forçais à choisir 3, 4, 5 photos pour les publier en ligne ». Une belle aventure qu’il qualifie de « temps donné une fois dans notre carrière ». Mais s’il ne prendra plus de mois sabbatiques, il continue tout de même de parcourir la montagne dans son temps libre.
www.croix-sens.ch


Karim Dessimoz

L’Ecole de Iournalisme et de Communication de Genève




Vidéos
Actualité
24/01/2018
Etudiants
1 sur 8

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Flux RSS


CONTACT

Ecole de journalisme - Genève


www.ecole-journalisme.ch