Mathieu Lauffray : « Le papa de Valerian m’a adoubé ! »

Vendredi 22 Septembre 2017

Mathieu Lauffray, dessinateur des séries Long John Silver et Prophet, et Wilfrid Lupano, scénariste des Vieux fourneaux et Un océan d'amour sortent ce 22 septembre Shingouzlooz Inc, un album de reprise de la série « Valérian et Laureline », de Mezières et Christin. Le dessinateur a accepté de nous parler de cette aventure.


Mathieu Lauffray : « Le papa de Valerian m’a adoubé ! »
Comment êtes-vous arrivés sur l'aventure « Valérian Par.. » ?
Cela remonte à la période où j'étais étudiant aux Arts décoratifs de Paris. J'ai eu la chance que Jean-Claude Mezières, le papa de Valérian, corrige mon travail. J'ai ensuite réalisé la mise en couleur d'un album de Valérian (Ndlr : Les cercles du pouvoir en 1994). Je l'ai également consulté quand je travaillais sur Le serment de l'Ambre. C'est lui qui a ensuite suggéré à Dargaud que je réalise un Valérian. Si le choix du scénariste est venu plus tard, j'ai accepté tout de suite. C'est une vraie fierté d'avoir été adoubé par Jean-Claude Mezières.
Quel album de la série vous a inspiré pour faire votre Valérian ?
J'aimais les histoires avec un style « aventure et grand spectacle » comme l'album Les oiseaux du maîtres, mais Wilfrid Lupano est parti sur quelque chose de plus jovial, humoristique et sociétal.  Les deux courants sont présents dans les albums, mais nous avons privilégié l'axe social plutôt que l'aventure.
 Avez-vous rencontré des difficultés sur certaines séquences de l'album ?
Clairement ! Surtout sur les séquences humoristiques où nous avons des 2 chevaux qui s'envolent. Dans ces moments, j'avais des images à la Franquin qui me revenaient en tête. J'ai dû inventer de nouveaux codes graphiques, différents des miens, pour dessiner cet album.
Les premières planches de l'album sont parues dans le numéro spécial de « Pilote » pour la sortie du film de Luc Besson. Avez-vous déjà eu des retours de lecteurs ?
Non, très peu. Les gens sont très attentifs sur ce que nous allons faire. Il y a le public de Wilfrid, celui de Valérian et le mien. Nous arrivons avec une nouvelle proposition, qui doit être comprise et qui mettra du temps à être apprivoisée. Nous sommes attendus sur nos deux noms avec Wilfrid.
Comment avez-vous découvert l'univers de « Valérian et Laureline » ?
C'est une vieille lecture d'enfance ! C'était dans les années 83/84, une période où la science-fiction  était partout et très populaire. Il y avait des films comme Star Wars. A cette époque, la série Valérian et Laureline était l'une des plus avant-gardiste. Elle fourmillait d'idées, de possibilités et d'aventures. Elle apportait ce que nous ne voyons pas dans les films et qu’on ne trouvait pas autre part.
Quels sont vos projets pour les prochains mois ?
Je travaille actuellement en solo sur une nouvelle série de pirates, qui se déroulera aux Caraïbes. Long John Silver, se situait à la fin de la période de piraterie. Dans cette nouvelle série, nous serons en plein âge d'or. Cela devrait sortir dans 14 mois, en octobre 2018.
Au même titre que Mezières, vous êtes une référence pour de nombreux dessinateurs. Accepteriez-vous que des dessinateurs réalisent des « Long John Silver Par... » et des « Prophet par.. » ?
Bien sûr ! Et j'en serai même très content. Étant issus de la culture américaine, mon œuvre ne m'appartient pas. Je considérerai donc ces reprises comme d'excellentes nouvelles.
 

Shingouzlooz Inc, le dernier "Valérian et Laureline" signé Mathieu Lauffray et Wilfrid Lupano.

Mathieu Lauffray : « Le papa de Valerian m’a adoubé ! »
À la suite d'une malencontreuse partie de cartes, les shingouz perdent la propriété de leur société, La Shingouzlouz.Inc. Or il se trouve que cette société, à cause d'une approximation dans l'interprétation des lois intergalactiques, est détentrice de la Terre ! Valérian – par ailleurs très préoccupé par sa future retraite d'agent spatio-temporel – et Laureline doivent rattraper cette bourde et convaincre le nouveau propriétaire, un certain Sha-Oo, « l'Assoifeur de monde », de la restituer à Galaxity.

Bio express

Mathieu Lauffray : « Le papa de Valerian m’a adoubé ! »
Février 1970 : Naissance à Paris.
1995 : Publication de Serment de l'ambre avec Frédéric Contremarche au scénario.
1996 : Réalisation de couvertures pour les comics de Star wars.
2007 : Publication du premier tome de Long John Silver avec Xavier Dorison au scénario
2011 : Dessine un épisode de la série Les Chroniques de légion  avec Fabien Nury au scénario.
2017 : Publication de « Valérian et Laureline Par... » avec Wilfrid Lupano au scénario.
Site web : www.lauffray.com


Vincent Malaguti


L’Ecole de Journalisme de Genève



Vidéos
Suisse
28/11/2016
Sophie Cusin, Léa Presgurvic et Justine Schorpp
1 sur 5

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Flux RSS


CONTACT

Ecole de journalisme - Genève


www.ecole-journalisme.ch